PDF - 23.8 Mo
AQUAVIASPA
Nos conseils pour l'achat d'un spa

Nos conseils pour l’achat d’un spa

Comment choisir le meilleur emplacement pour un spa ?

Bien que tous les modèles d’Aquavia Spa puissent être installés aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur, en règle générale, les propriétaires choisissent plutôt un espace extérieur pour le spa : un jardin ou une terrasse. La taille du spa choisi sera déterminée par l’espace disponible et le nombre de personnes qui sont susceptibles de l’utiliser simultanément.

En choisissant un espace extérieur, en principe, il est assez facile de trouver un emplacement. On pourrait disposer d’un immense jardin, et le placer n’importe où. Toutefois, il existe d’autres facteurs qu’il convient de prendre en considération : se protéger des regards extérieurs, la facilité d’accès des utilisateurs, la distance des prises électriques ? Une astuce : dessiner l’espace au sol

Avant de choisir le modèle de spa qui réponde aux besoins et à l’endroit où le situer, la meilleure solution est de se faire une idée de la manière de l’emplacement choisi futur. Pour cela, il suffit d’utiliser une corde ou le tuyau d’arrosage du jardin et de dessiner sur le sol la base aux dimensions du spa. Une fois placé dans l’espace qu’il occuperait hypothétiquement, on pourra observer si un utilisateur pourrait être observé de l’extérieur de la propriété, des bâtiments voisins, et même de la maison, pour déterminer le niveau d’intimité.

On pourra également observer si les utilisateurs peuvent y accéder rapidement, sans détours. Ou si les branchements électriques et de plomberie sont à proximité. Si le résultat ne vous plaît pas, vous pouvez dessiner la silhouette du spa à un autre endroit du jardin ou de la terrasse.

Quelle profondeur doit avoir un bon spa ?

Nos conseils pour l'achat d'un spa

Les dimensions en largeur et longueur, ou le diamètre d’un spa sont fonction de l’espace disponible et de sa capacité en sièges. Mais une fois les dimensions du spa et son nombre de places choisis, avant de l’acheter, il convient de s’assurer que le modèle présente une profondeur suffisante.

Il est nécessaire de comparer entre les spas candidats et observer en détail leurs dimensions en hauteur. La quasi-totalité des spa d’Aquavia Spa mesurent 90 centimètres de hauteur, comme celui de l’image, par rapport à d’autres marques qui oscillent entre 70 et 85 centimètres.

Une plus grande profondeur, comme celle des modèles d’Aquavia Spa, assure à l’utilisateur se trouvant dans une chaise-longue de rester immergé, optimisant le centre de gravité du corps avec les jambes légèrement surélevées. On évite ainsi que l’utilisateur ne flotte hors de la chaise-longue, et que tout l’effet de l’hydromassage ne se perde ainsi que son confort personnel.

Le même effet se produit dans les sièges. Les spas d’Aquavia Spa, sans perdre le confort, assurent une meilleure immersion de l’utilisateur, même chez les personnes de grande taille.

Question de coûts de production

Il est recommandé d’acquérir un spa de 90 centimètres de hauteur qui assurera une profondeur appropriée et une satisfaction complète quant à l’investissement. Il convient de tenir compte du fait que les spas de moindre hauteur requièrent moins de quantité de matériel dans leur fabrication, ce qui implique un moindre coût. En comparaison, un spa dans lequel l’emploi de matériel a été rogné s’avère beaucoup plus cher que celui qui s’adapte aux proportions réelles des personnes.

Une aide au choix consiste à comparer les fiches techniques comportant les dimensions extérieures et la profondeur maximum. Regarder les photographies et les vidéos des spas installés et en fonctionnement avec des occupants peut également servir à choisir le modèle que l’on pense acquérir. Si le torse est naturellement recouvert par l’eau, le choix est bon.

Combien de jets doit avoir un spa pour être meilleur ?

Combien de jets doit avoir un spa pour être meilleur ?

La quantité de jets d’un spa ne constitue pas le facteur le plus important pour que le rendement soit meilleur. L’hydromassage n’en sera pas plus efficace, le bain à bulles n’en sera pas plus agréable, bien que de nombreux acheteurs pensent le contraire.

Ce qui importe véritablement est le type de jet installé, la qualité des matériels avec lesquels il a été construit, son orientation et sa puissance.

Sur le marché, il existe des spas d’autres marques qui possèdent de petits jets économiques sans autre fin que d’impressionner grâce à ce nombre les clients mal informés. Pour qu’autant de petits jets fonctionnement un minimum, ces spas requièrent des pompes de plus grande puissance, consommant plus d’énergie en raison de la perte de friction, et qui alourdissent les factures d’électricité.

En plus d’être inefficaces ces spas aux nombreuses protubérances à la surface du bain finissent par s’avérer très inconfortables.

L’importance du jet par rapport à un autre jet

Lorsqu’on conçoit un spa, on part du jet d’eau comme une force exerçant une pression et qui est dirigé vers un point dans l’espace, généralement le corps humain, sur lequel il produira un effet bénéfique. Le débit d’eau, sa pression et la possibilité d’orientation ou de réglage sont les éléments que les ingénieurs contrôlent avec les jets.

C’est pour cette raison qu’un spa ne doit pas détenir plus de jets que nécessaire pour sa fonction hydrothérapeutique, installés de manière à ce qu’ils ne gênent pas, ne blessent pas le dos et les membres de l’utilisateur lorsque celui-ci souhaite profiter d’un bain à bulles agréable et d’une efficacité énergétique optimale.

Comment comparer le nombre de jets ?

Avant de réaliser l’investissement dans un spa, vous pouvez comparer si le nombre de jets est adapté ou est gonflé de manière artificielle pour impressionner les profanes. En prenant les fiches techniques des spas qui répondent aux besoins en places ou en espace, on peut diviser la consommation d’énergie par le nombre de jets. On pourra ensuite diviser la puissance de la pompe de massage par le nombre de jets.

Le chiffre le plus faible de la première opération sera le plus efficace et le plus élevé de la seconde, le plus puissant. Le modèle le plus équilibré sera celui disposant des jets nécessaires.

Tous les modèles d’Aquavia Spa réussissent cet examen. Ils permettent, grâce à leur excellente conception, un massage vigoureux mais doux, sans jets supplémentaires et inutiles, et avec des zones de massage plus calmes pour les personnes qui ne souhaitent que profiter d’un bain pour se reposer et se détendre.

Quelle puissance doit avoir un bon spa ?

Les spas disposent de différentes pompes électriques dotées de différents outils. La puissance que l’on peut comparer avant de choisir un bon spa est celle qui correspond aux pompes de massage et de blower, c’est à dire la pompe qui lance de l’eau sous pression par les jets et insuffle l’air.

Plus de puissance que celle strictement nécessaire ne fait que provoquer un gâchis d’énergie.

La meilleure manière de comparer la puissance des spas avant de décider d’un investissement, c’est de prendre les tableaux de caractéristiques de chacun et de diviser la puissance de la pompe de massage et d’injection d’air entre la quantité de jets et d’injecteurs disponibles. Immédiatement après, il faut diviser la consommation électrique de chacun par le nombre de jets et d’injecteurs.

Le meilleur spa sera le plus équilibré pour les deux résultats. C’est à dire, celui qui aura une consommation moyenne d’électricité par jet et injecteur d’air et une puissance moyenne par jet et injecteur, et s’éloignant des extrêmes dans les deux comparaisons, ce sera celui qui présentera la puissance nécessaire pour un massage vigoureux et agréable sans provoquer d’excès de la consommation.

Conversion des unités

Préalablement il conviendra de procéder à la conversion des unités de puissance des spas candidats à l’acquisition dans le test de comparaison. La présentation de l’information technique des pompes n’est pas standardisée, de sorte que les classifications de puissance pourraient apparaître dans des unités différentes (kW, chevaux de puissance ?).

Certains fabricants recherchent des unités qui transmettent une idée d’énorme puissance, qui pourtant, ne fait qu’impliquer une consommation excessive.